Jardin

> Comment bien réussir son compost

Pour que le jardinage reste un plaisir il faut savoir bien s'équiper et trouver le bon produit répondant à votre projet de jardin !

Réussir son compost demande un peu de savoir-faire, mais avec les bonnes méthodes, chacun peut contribuer à créer un sol fertile tout en réduisant les déchets. Voici un guide détaillé pour réussir votre propre compost.

1. Choix du bon emplacement

Pour un compostage réussi, choisissez un endroit à l'abri du vent et avec un bon drainage. Un espace partiellement ombragé est idéal, car cela évite le dessèchement trop rapide du compost en été. Un sol directement en contact avec la terre favorise également l'activité des organismes décomposeurs.

2. Conteneur adapté

Optez pour un bac à compost adapté à vos besoins. Les bacs fermés ou les tas en plein air fonctionnent tous les deux, mais assurez-vous qu'ils soient assez grands pour maintenir la chaleur nécessaire à la décomposition.

3. Matériaux à composter

La clé d'un bon compost est l'équilibre. Alternez les matières riches en azote (déchets de cuisine, tels que fruits, légumes, marc de café) et celles riches en carbone (feuilles mortes, branchages, paille). Évitez les produits d'origine animale pour éviter les odeurs et attirer les nuisibles.

4. Technique de superposition

Construisez votre compost en couches alternées de matériaux riches en azote et en carbone. Coupez les gros morceaux pour accélérer la décomposition. Arrosez légèrement chaque couche pour maintenir une humidité adéquate.

5. Aération et brassage

Aérez régulièrement le compost en le retournant ou en utilisant une fourche pour mélanger les couches. Cela favorise l'aération et accélère le processus de décomposition en permettant aux micro-organismes de faire leur travail.

6. Maintenir l'équilibre

Vérifiez la température de votre compost. Une chaleur modérée, entre 50 et 60 degrés Celsius, est idéale pour une décomposition efficace. Si le compost chauffe trop, ajoutez des matériaux riches en carbone. Si la température est trop basse, apportez des déchets riches en azote.

7. Surveillance de l'humidité

Assurez-vous que votre compost reste humide, mais pas détrempé. Si nécessaire, arrosez-le légèrement. Un compost trop sec ralentira la décomposition.

8. Temps de maturation

Laissez votre compost reposer pendant environ 2 à 6 mois, en le retournant de temps en temps pour une décomposition uniforme. Une fois que le compost est foncé, friable et ne dégage plus de chaleur, il est prêt à être utilisé.

9. Utilisation du compost

Utilisez votre compost mûr comme amendement du sol pour votre jardin, vos plantes d'intérieur ou vos pots. Mélangez-le avec le sol pour enrichir la terre en nutriments essentiels

Les promos
du mois !

Consulter les offres

trouver le magasin
le plus proche de chez moi !

Le live Kiriel

Découvrez toute l'actu
de kiriel sur
les réseaux sociaux

Conseils

Février au jardin

Lire